• mail583242

Bûche Pirouette cacahuètes selon la recette de C. Felder






Si vous me suivez sur Instagram, il y a fort à parier que vous attendez cette recette!


Il s'agit évidemment de la recette de la bûche Pirouette cacahuètes selon C. Felder.


C'est en cherchant l'inspiration sur le web que je suis tombée sur la page de Encore un gâteau dans laquelle Sandra nous partage la recette et sa marche à suivre. Je dois avouer que ses photos alléchantes m'ont tout de suite mis l'eau à la bouche. Sans compter les parfums de cette bûche qui nous font immédiatement saliver ...


Je me suis donc mise à l'ouvrage la semaine dernière. Il m'a fallu plusieurs jours pour réaliser cette bûche (vie de famille et obligations obligent...)


Malheureusement l'aventure avait mal commencé puisque j'ai raté mon caramel en ajoutant mon beurre alors que le caramel était trop chaud. Après avoir pris mes renseignements auprès de mon équipe d'abonnés (vous ;-) ) , j'ai découvert qu'il vaut mieux contrôler la température du caramel avant d'ajouter le beurre pour éviter qu'il ne tranche... Du coup, je l'ai refait et je n'ai ajouté le beurre que lorsque la température du caramel est retombée à 90°C. Cette fois, résultat parfait et en plus, j'ai appris quelque chose pour que cette mésaventure ne m'arrive plus!


Deuxième mauvaise expérience, j'ai brûlé mes biscuits... Pas que parce qu'il y avait un problème de four ou de recette, mais bien parce que je n'étais pas très concentrée... En effet, je jouais à un jeu de société avec ma deuxième fille et je n'ai tout simplement pas entendu mon minuteur... Je dois avouer que la partie était tellement trépidante que j'en ai complétement oublié mes biscuits... Bref, j'ai dû recommencer et en plus, j'ai perdu ma partie....


Finalement, j'avais peur d'avoir trop de ganache... Du coup, j'ai réduis mes quantités par deux par rapport à la recette originale... MAUVAISE IDÉE!!! Parce que je me suis retrouvée avec 2x pas assez de ganache... Bref.... J'ai donc dû refaire de la ganache, attendre toute une nuit pour finalement finaliser ma bûche...


Entre nous soi-dit, j'en avais vraiment vraiment marre là...


Mais malgré tout, le résultat était TOP!!! Franchement, mes efforts ont été récompensés. Ma bûche était vraiment sublime et au goût.... Et bien, au goût, c'était divin!!!


Je pense clairement qu'il s'agit de ma bûche préférée et toutes les personnes ayant pu y gouter étaient unanimes. Cette bûche est un délire gustatif!

Et non, cette bûche est moins lourde que ce que je pensais... Elle était parfaite...




En ce qui concerne le matériel, j’ai trouvé encore une fois, l’ensemble du matériel ainsi qu’une grande partie des ingrédients chez Cakelicious.ch. Voici la liste de tout ce que vous trouverez chez Cakelicious pour réaliser votre bûche :











Eh oui, je vous l'ai déjà annoncé sur Instagram, mais j'ai également le plaisir de vous l'annoncer ici: nous réorganisons un concours en collaboration avec Cakelicious,!


Je vous l'avez bien dit: 2 bûches = 2 concours!!!


Nous vous offrons la possibilité de gagner le matériel et les ingrédients détaillés dans la liste ci-dessus en participant au concours sur ma page Instagram MrsMartinezcooks délai de participation mercredi 24 novembre 2021 à 20h !




Enfin, assez blablaté et place à la recette !







Ingrédients :


Ganache montée vanille

  • · 6 g de gélatine en poudre

  • · 200 ml de lait entier

  • · 10 g de glucose

  • · 3 gousses de vanille

  • · 245 g de chocolat blanc de couverture Ivoire de Valrhona

  • · 410 g de crème liquide entière

Le succès noisettes vanille

  • · 125 g de blancs d'œufs

  • · 100 g de sucre en poudre

  • · 60 g de poudre de noisettes

  • · 1 g de vanille en poudre

  • · 20 g de brisures de succès ou de meringue si vous n'en avez pas de déjà prêt

  • · 60 g de sucre glace

La pâte vanille kipferl

  • · 35 g de sucre en poudre

  • · 1/4 gousse de vanille

  • · 120 g de beurre à température ambiante

  • · 140 g de farine

  • · 60 g de poudre de noisettes ou d'amandes

  • · 1 cuillère à café de vanille liquide

Le caramel à la fleur de sel

  • · 100 g de sucre en poudre

  • · 15 g de glucose

  • · 50 g de crème liquide entière tiède

  • · 1/2 gousse de vanille

  • · 2 g de fleur de sel

  • · 80 g de beurre froid


Les cacahuètes caramélisées

  • · 40 g de sucre en poudre

  • · 20 ml d'eau minérale de préférence

  • · 100 g de cacahuètes grillées salées

Pour la déco

  • · Spray velours blanc

  • · des cacahuètes caramélisées

  • · des perles dorées

  • du toping caramel (attention il coule... A mettre au dernier moment)



Jour 1: Le caramel à la fleur de sel


  • · 100 g de sucre en poudre

  • · 15 g de glucose

  • · 50 g de crème liquide entière tiède

  • · 1/2 gousse de vanille

  • · 2 g de fleur de sel

  • 80 g de beurre froid

Verser le sucre et le glucose dans une casserole. Chauffer sur feu moyen jusqu'à obtenir un caramel ambré.

Ajouter ensuite la crème liquide tiède ainsi que les graines de la demi-gousse de vanille. Mélanger vivement. Remuer sur le feu pour faire fondre les éventuels morceaux.

Retirer du feu, laisser la température s'abaisser à 90°C. Ajouter la fleur de sel et le beurre froid en morceaux. Mélanger pour le faire fondre.

Verser le caramel fleur de sel dans un pot propre et laisser refroidir à température ambiante.





Jour 1: Les cacahuètes caramélisées

  • · 40 g de sucre en poudre

  • · 20 ml d'eau minérale de préférence

  • · 100 g de cacahuètes grillées salées


Porter à 118° le sucre et l'eau sur feu vif dans une casserole.

Ajouter les cacahuètes et mélanger jusqu'à ce que le sucre cristallise.

Poursuivre la cuisson pour que le sucre fonde et caramélise puis enrober les cacahuètes.

Verser les cacahuètes caramélisées sur un tapis silpat et laisser refroidir à température ambiante.

Conserver jusqu’à 1 semaine voir plus longtemps dans un bocal hermétiquement fermé.


Jour 1: Ganache montée vanille

  • · 6 g de gélatine

  • · 200 ml de lait entier

  • · 10 g de glucose

  • · 3 gousses de vanille

  • · 245 g de chocolat blanc de couverture Ivoire de Valrhona

  • · 410 g de crème liquide entière


Mettre es feuilles de gélatine à tremper dans un grand volume d'eau très froide.

Chauffer le lait dans une casserole avec le glucose et les gousses de vanille fendues et grattées.

Lorsque le mélange est bien chaud, essorer les feuilles de gélatine et ajouter en remuant vivement.

Verser le liquide sur le chocolat blanc et remuer vivement.

Ajouter enfin la crème liquide entière, mélanger puis filmer au contact.

Réservez au réfrigérateur jusqu'au lendemain.




Jour 2: Succès noisette vanille

  • · 125 g de blancs d'œufs

  • · 100 g de sucre en poudre

  • · 60 g de poudre de noisettes

  • · 1 g de vanille en poudre

  • · 20 g de brisures de succès ou de meringue si vous n'en avez pas de déjà prêt

  • · 60 g de sucre glace


Préchauffer le four à 150° C chaleur tournante. Placer une feuille de papier sulfurisé ou votre tapis en silicone sur une plaque à pâtisserie.

Monter les blancs en neige ferme en leur ajoutant progressivement la moitié du sucre en poudre.

Dégager le bol du robot et ajouter le reste de sucre en poudre, le sucre glace, la poudre de noisettes, la vanille en poudre et les brisures de succès (ou de meringue). Mélanger délicatement avec une spatule.

Garnir une poche à douille munie d'une douille lisse de 10mm avec l'appareil à succès.

Pocher deux boudins de 22cm de longueur, un de 8cm de largeur et le second de 4cm de largeur. Pour la petite astuce, j'ai dessiné avec un stylo alimentaire sur mon tapis en silicone afin d'avoir les bonnes dimensions.

Cuire pendant 45 min à 1h.

Le biscuit doit être bien craquant et doré même au centre.

Laisser les biscuits refroidir à température ambiante.




Jour 2: Biscuit kipferl à la vanille

  • · 35 g de sucre en poudre

  • · 1/4 gousse de vanille

  • · 120 g de beurre à température ambiante

  • · 140 g de farine

  • · 60 g de poudre de noisettes ou d'amandes

  • · 1 cuillère à café de vanille liquide


Préchauffer le four à 170°C chaleur tournante.

Dans un saladier, verser le sucre en poudre et le quart d'une gousse de vanille. Mixer pour obtenir un sucre vanillé. (Vous pouvez sauter cette étape et utiliser du sucre vanillé).

Tamiser le sucre vanillé dans un récipient et ajouter le beurre pommade, la farine, la poudre de noisettes et la vanille liquide.

Avec une spatule, ou avec les mains, travailler les ingrédients pour obtenir une boule de pâte homogène.

Au rouleau, entre deux feuilles de papier sulfurisé, étaler cette pâte sur 5mm d'épaisseur en un rectangle de 22cm sur 8cm de largeur.

Poser la feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et enfourner pour 20 minutes.

Laisser refroidir à température ambiante après cuisson. Attention en déplaçant les biscuits, ils sont friables.





Jour 3: Montage de la bûche


Poser la pâte à kipferl sur une plaque et coller, avec un peu de caramel à la fleur de sel, le biscuit succès le plus large dessus.


Tartiner le biscuit succès de caramel et disposer quelques cacahuètes caramélisées.


Poser par-dessus le deuxième biscuit succès (le plus petit), tartiner à nouveau de caramel et placer quelques cacahuètes.


Réserver ce montage 30 minutes au congélateur.


Récupérer la ganache au chocolat blanc, versez la dans le bol du robot et monter au fouet pour obtenir une belle ganache montée qui se tient.


Verser la ganache montée dans une poche à douille, couper l'extrémité sur 2cm et pocherun peu de ganache montée au fond du moule.


Avec une spatule, faire remonter la ganache montée sur les bords du moule.


Pocher de la ganache montée jusqu'à mi-hauteur du moule.


Récupérer le montage de biscuits au congélateur e tplacer à l'envers, côté kipferl vers le haut, dans la ganache montée.


Appuyer bien pour que la ganache remonte sur les côtés puis ôter l'excédent avec une spatule.


Placer la bûche au réfrigérateur pour 4h minimum. Elle doit être parfaitement congelée.


Jour 4 : Décor de la bûche


Démouler délicatement la bûche congelée et placer sur une grille, si possible sur un plateau tournant. Je vous conseille de déposer ensuite votre bûche dans un carton ou dans le lave-vaisselle avant de vaporiser le spray velours sur votre bûche bien glacée.


Décorer avec des cacahuètes caramélisées, des les billes en or ou autres…


Vous pouvez remettre votre bûche au congélateur jusqu'au jour J ou la laisser décongeler au réfrigérateur, ou à température ambiante, selon combien vous êtes pressés de la déguster !

877 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout